Une pyramide de livres

Récemment, j'ai vu une lettre très intéressante. Premièrement, c'est une incitation à la lecture pour les enfants, mais aussi une belle manipulation très classique déguisée sous un masque trop choupinou.

La lettre

Pour celles et ceux qui aiment les livres

Prénom 1 [enfant 1], Adresse ..., Lieu ..., Age/langue ...
Prénom 2 [enfant 2], Adresse ..., Lieu ..., Age/langue ...
Prénom 3 [enfant 3], Adresse ..., Lieu ..., Age/langue ...

Salut [mon enfant]

Je te propose un jeu.

Demande à ta maman ou à ton papa d'envoyer cette lettre a 6 de tes amis(es) entre 0 et 5 ans. Une copie vide et une copie remplie. (Rappelle toi de faire d'abord les copies vides !!!).
ça serait bien si vous arrivez à transmettre les lettres au plus tôt, et pas au-delà des 8 jours.

Quand tu remplis la lettre, il faut laisser tomber le prénom du 1er enfant (c'est à lui/elle que j'ai envoyé mon livre). Les autres prénoms vont être par conséquent déplacés à gauche. Au 3ème tu dois écrire ton nom.
Maintenant c'est à toi d'envoyé un livre a [enfant #2] 2ème enfant, d'ici quelques semaines tu vas recevoir 36 livres. Ca sera intéressant de découvrir d'où ils viennent.

Ce jeu a été créer par des éducateurs/trices pour promouvoir l'amour pour la lecture et pour créer des contacts.
Ne jette pas cette lettre, car tu risques de jeter à l'eau l'effort des autres parents. Si tu ne veux pas participer, renvoie la lettre a |'expéditeur. (D'ici deux jours) comme ¢a le jeu peut continuer.

Je te souhaite beaucoup de joie dans la lecture et à bientôt [enfant #3].

J'ai envoyé ma lettre à ces enfants :
[mon enfant] [enfant destinataire 2] [enfant destinataire 3]
[enfant destinataire 4] [enfant destinataire 5] [enfant destinataire 6]

Photo de la lettre. Le texte de dans le corps de l'article

Oui, ces éducateurs/trices qui cherchent à promouvoir l'amour pour la lecture ont quelques problèmes de grammaire (et de typographie), mais je vais parler du fond, et non de la forme.

L'intérêt immédiat

C'est super comme initiative ! Un livre pour enfant à envoyer et 36 à recevoir ! Tout cela en circuit court, avec des personnes connues, au moins la personne qui nous envoie cette lettre, et les six prochains destinataires. Et c'est presque gratuit !

Bien, maintenant, faisons une pause et réfléchissons un peu.

Une pyramide de livres

Les livres, comme tout objet physique, n'est pas créé ex nihilo. C'est-à-dire que si quelqu'un à envoyé un livre puis reçu 36, il y a donc un bénéfice net de 35 ouvrages, reçus gratuitement.

Faisons un petit dessin pour représenter les personnes impliquées depuis la source et ses 36 contacts (par procuration), ainsi que le niveau inférieur.

Représentation de la pyramide de contacts

On trouve donc une situation qui est plus contagieuse que la Covid-19 : chaque personne à six contacts, mais reçoit 36 livres. Voici un décompte par niveau (en commençant par zéro), en nombre de livres reçus :

  1. 36 × 1 = 36 livres (car 36 personnes deux niveaux plus bas, alimentant une seule personne)
  2. 36 × 6 = 216 livres (216 personnes de niveau 4 pour alimenter le 6 personnes de ce niveau)
  3. 36 × 36 = 1296 livres (et 1296 personnes de niveau 5)
  4. 36 × 216 = 7776
  5. 36 × 1296 = 46656
  6. 36 × 7776 = 279936
  7. 36 × 46656 = 1679616
  8. 36 × 279936 = 10077696

Avec cette rapide présentation, on peut en tirer deux conclusions :

  1. À chaque niveau, on multiplie par 6. Le niveau N demande donc 36 × 6^N livres envoyés.
  2. Arriver au niveau sept implique de mobiliser plus que l'intégralité de la population résidant en Suisse (8 millions d'habitants pour 10 millions de livres).

Quel est l'impact pour une ville de la taille de Lyon, donc avec environ entre 1 et 2 millions d'habitants, supposant la même pyramide des âges que pour la France complète ?

Pyramide des âges en France Pyramide des âges en France, source Insée, paru le 29 mars 2021.

On somme donc la quantité de personnes de zéro à cinq ans (tranche d'âge ciblée par la lettre), et on trouve 4,4 millions d'enfants pour un total de 67.4 millions de personnes, soit 6.53% de la population française. La métropole de Lyon compte 1.4 million d'habitants en 2018, ce qui fait 91355 enfants. La pyramide de livres s'écroule dès le cinquième niveau pour une ville de l'échelle de Lyon !

Finalement, à moins que le système boucle sur lui-même et tout le monde passe son temps à échanger toujours plus de livres dans tous les sens, alors toute personne qui reçoit plus d'un livre a couillonné indirectement une personne au moins. Quelqu'un recevant les 36 livres en aura couillonné 35, à supposer qu'il a bien offert un livre initialement.

Arnaque et manipulation

Vous l'avez maintenant bien compris, c'est un système pyramidal tout ce qu'il y a de plus classique. C'est tellement classique qu'on retrouve un article dédié à la vente pyramidale sur Wikipédia (où ici, le prix d'entrée est un livre), c'est connu comme étant un système de Ponzi, avec d'illustres personnages qui amassent quelques milliards de dollars comme Bernard Madoff, lequel a été condamné pour ça à 150 ans de prison. Il ne pourra pas en profiter pleinement, il a passé l'arme à gauche en avril 2021.

La manipulation déployée dans notre cas est très pernicieuse. On retrouve beaucoup d'éléments qui cherchent à toucher aux sentiments, et ce dès le titre. En effet, il y a une forte connotation positive à aimer les livres. Bien sûr qu'on veut avoir un enfant amoureux de la lecture !

Ensuite, la lettre n'est pas adressée aux parents, mais bien à l'enfant. C'est super, de recevoir du courrier quand on est gosse. Et il y a d'autant plus une certaine familiarité et attirance à y participer car la lettre est reçue de quelqu'un connu, qui pense bien faire !

Ajoutons le fait que c'est pas un coût ni une charge, mais un jeu. C'est chouette, les jeux, pour l'éveil des enfants, non ?

La pyramide est légitimée par le fait qu'elle est initiée par des éducateurs et éducatrices qui veulent promouvoir l'amour de la lecture. C'est très bien, mais ces personnes sont parfaitement anonymes et peuvent ne pas exister du tout, et il existe d'autres (meilleurs!) moyens de créer des contacts. On y reviendra très bientôt.

Deux points importants sont la déresponsabilisation et la culpabilité. En faisant en sorte que les envois sautent un étage, outre le fait que ça permet de démultiplier le nombre de livres obtenus, cela permet de diluer la responsabilité en impliquant des personnes probablement peu voire pas connues. Et la culpabilité vient bien de participer à la chaîne, pour ne pas "jeter à l'eau l'effort des autres parents". C'est vrai que c'est très très positif, une manipulation du genre. Plein de bons sentiments ! (C'est du sarcasme, bien sûr !)

Qui serait assez fou pour refuser tout ça ?

Objection, votre honneur !

C'est chou. C'est plein de rêve. Pourquoi tu penses à mal alors que c'est juste une initiative sympa.

Alors oui, mais non. Arnaquer les gens par pack de 35, je ne vois rien de chou là-dedans. On va donc renverser la vapeur avec d'autres solutions :

Les bibliothèques

Vous connaissez peut-être ces établissements publics dans lesquels on peut aller pour y lire des livres, souvent gratuitement. Aussi incroyable que ça puisse paraître, on peut même emprunter les livres !

Oui, mais on veut des contacts plus personnels !

Les cercles de lecture

Vous connaissez d'autres parents avec un jeune enfant dans les pattes ? Vous pouvez organiser des cercles de lecture. La lettre parle de créer des contacts, ici on a du contact de qualité, avec des vraies interactions dans un monde en 3D très réaliste.

Oui, mais on veut l'échange

Le don plutôt que la demande

Outre le fait qu'il est possible d'échanger facilement les livres dans les cercles, admettons qu'il faille un système par correspondance. Alors dans ce cas, retournons le fonctionnement : plutôt que d'envoyer une lettre quémandant des livres en retour, faisons l'inverse et donnons un livre à quelqu'un, lequel doit ensuite en transmettre un autre. C'est un système de transmission plus que de payement.

Oui, mais j'y gagne moins

Alors effectivement, si l'idée est d'investir 1 pour recevoir 36, ce système est moins rentable. En revanche, il est autrement plus juste et équitable.

Conclusion

Oui, les pyramides ne sont pas nouvelles, fonctionnent toujours, et touchent tous les domaines. Faites attention, surtout si on vous promet en retour plus que ce que vous donnez, et d'autant plus si on vous attrape par les sentiments.

Et promis, j'essaie de faire un article technique la prochaine fois !